Home > Yacht Racing - regattas > GC32
Click to view full size image
Les catamarans volants GC32 débarquent sur le Solent pour la Bullitt GC32 Cowes Cup - Ernesto Bertarelli à bord d'Alinghi à Marseille lors du pre event
La compétition reprend la semaine prochaine sur le Bullitt GC32 Racing Tour, avec la deuxième étape du circuit 2015 qui amènera les catamarans monotypes de 32 pieds en Grande Bretagne, où ces derniers navigueront sur le Solent durant trois jours avant de participer à la J.P. Morgan Asset Management Round The Island Race (le « Tour de l'Ile de Wight »), organisée par le Island Sailing Club samedi 27 juin.

Après le premier événement au calendrier 2015 du Bullitt GC32 Racing Tour, organisé en mai sur le Lac de Traunsee, en Autriche, six équipes de GC32 se retrouveront à Cowes, sur l'Ile de Wight en Grande Bretagne, dont pour la première fois sur le circuit cette année l'équipe Américaine d'ARGO, menée par le double Champion du Monde de Melges 32, Jason Carroll.

Jason Carroll s'est déjà aligné cette année face à une partie de la flotte lorsque quelques uns des GC32 ont participé à la Quantum Key West Race Week en janvier. Il savoure d'autant plus le défi cette fois : « J'ai hâte de naviguer au sein d'une flotte plus importante, avec plus d'équipes expérimentées sur le plan d'eau dont nous allons pouvoir apprendre ». Quant à la prise en mains de son catamaran sur foils à la pointe de la technologie, il ajoute : « c'est très excitant, mais notre équipe a beaucoup de travail pour maîtriser la navigation dans des conditions de mer agitée. »

C'est la première fois que Jason Carroll courra sur le Solent depuis qu'il y a navigué il y a 15 ans. « Je m'attends à ce que ce soit très beau, mais froid ! » commente-t-il.

Autre skipper à faire ses débuts sur le Bullitt GC32 Racing Tour : le double vainqueur de l'America's Cup, Ernesto Bertarelli. Son équipe Alinghi a déjà participé à l'Austria Cup le mois dernier, mais avec Morgan Larson à la barre. Ernesto Bertarelli est familier des multicoques, puisqu'il navigue depuis plus de 20 ans au plus haut niveau sur le Lac de Genève, où il est par ailleurs sorti 7 fois vainqueur de l'événement de voile numéro un en Suisse, le Bol d'Or Mirabaud . Il était à bord de son GC32 Alinghi lors du test event à Marseille en avril, et en est revenu avec un très large sourire.

Ernesto Bertarelli explique : « J'ai vraiment hâte de venir à Cowes, le « berceau de la voile », et de régater à bord du GC32 Alinghi SUI-008. J'ai d'excellents souvenirs de cet endroit iconique; c'est là que nous avons remporté le Championnat du Monde de 12mJI lors du Jubilé des 150 ans de l'America's Cup, ainsi que les Championnats du Monde de Farr 40 en 2001, et j'adore le fait que ce soit toujours rempli de gens qui partagent notre amour pour le sport. Voler sur la « Round The Island Race » promet d'être un nouveau challenge excitant, nous avons hâte d'être au coup de canon sur la ligne de départ ! »

Leigh McMillan, skipper de Sultanate of Oman, naviguera quant à lui à domicile lorsque le Bullitt GC32 Racing Tour rejoindra les côtes Britanniques. Posé entre le côté Nord de l'Ile de Wight et la côte Anglaise, le Solent est l'un des bras de mer les plus exigeants au monde, réputé pour ses courants de marées insolites et souvent forts, ses nombreux bancs de sable et autres obstacles. Sa place dans l'histoire de la course à la voile est loin d'être négligeable, puisque c'est là que la première America's Cup s'est tenue en 1851.

Sultanate of Oman a gagné confortablement la Bullitt GC32 Racing Tour Austria Cup le mois dernier, bien que l'équipe débutait à bord d'un catamaran à foils. « Nous n'avons pas encore beaucoup d'expérience sur foils, et nous avons eu des conditions plutôt légères en Autriche, ce qui a probablement joué en notre faveur », admet Leigh McMillan. « J'ai toujours aimé naviguer sur le Solent car le vent est toujours bon, et il y a beaucoup de marée, il y a donc pas mal de facteurs à prendre en compte. Ce devrait être une bonne expérience. J'espère que nous aurons de bons moments sur les foils et que nous en apprendrons plus sur ce type de navigation plutôt aérienne. »

L'équipage Omanais sera le même qu'en Autriche, excepté Glenn Ashby retourné auprès d'Emirates Team New Zealand, et qui est remplacé par Ed Smyth (trois participations à l'America's Cup, et qui a déjà fait partie de l'équipage de Leigh McMillan « The Wave, Muscat » avec deux victoires sur les Extreme Sailing Series.)

Leigh McMillan a spécialement hâte de participer à la J.P. Morgan Asset Management Round The Island Race en GC32, qui avec 50 milles nautiques, représente effectivement un parcours côtier important pour la Classe. Cependant, et dans de bonnes conditions, pour un bateau capable d'atteindre 40 nœuds et un équipage en mesure d'affronter ce type de parcours, cette course pourrait bien se transformer en sprint, avec une bonne dose d'adrénaline pour battre le record. « J'espère que nous aurons des conditions qui ne seront ni trop ventées, ni trop légères », poursuit Leigh McMillan. « Ce serait vraiment formidable d'arriver à boucler le tour complet sur les foils ».

On retrouvera également sur la Cowes Cup Armin Strom Sailing Team, menée par Flavio Marazzi, le marin Suisse spécialiste de la série Olympique du Star, ainsi que Spindrit racing, skippé par le gourou Français du multicoque Yann Guichard, et enfin Team ENGIE, emmené par le champion Français de Class40 Sébastien Rogues, avec Sébastien Col de retour à la tactique

Les régates de la Bullitt GC32 Cowes Cup se dérouleront sur le Solent du mercredi 24 au vendredi 26 juin, juste avant que la Classe GC32 ne s'élance au grand complet sur la J.P. Morgan Asset Management Round The Island Race le samedi 27 juin.

Photo : ©: Sander van der Borch / Bullitt GC32 Racing Tour
m15966_crop11014_1000x1000_proportional_1432074938116A.jpg m15969_crop11014_1000x1000_proportional_1432075017213F.jpg f657518c-2010-4aa8-b4f6-14903c8d7a39.jpg c2452171-0419-43d5-bd43-a5c5cc01253f.jpg 2378c162-218c-4125-8d55-77467cbf403c.jpg